Le ruban durant la Grande Guerre

Pour le monde textile local, le cataclysme a été total.

1914-1918 : la rubanerie cominoise en souffrance

Pour le monde textile local, le cataclysme débute dès la déclaration de guerre. De nombreux ouvriers sont appelés sous les drapeaux puisque tous les hommes de moins de 49 ans sont mobilisables. Les rubaneries perdent une partie de leur personnel et une autre partie prendra la route de l'exil. 

Lorsque les Allemands occupent Comines, ils s'emparent des écheveaux de rubans et de coton pour les transformer en matelas de fortune. Les stocks des rubaneries et des autres usines sont alors vidés et les bâtiments réaffectés. 

Les salles de tissage se vident de leurs machines car tout est récupéré par l'occupant. Ainsi, un régiment de Bavarois, auquel appartient un caporal moustachu nommé Adolf Hitler, occupe l'usine Gallant transformée en dortoir. Chez Derville et Delvoye, l'usine servira de salle de spectacle polyvalente afin de distraire les quelque 40.000 soldats du Reich. La rubanerie Ducarin deviendra quant à elle un hôpital. 

Des salles vidées, des métiers volés, des espoirs brisés

En mai 1917, la population civile est évacuée. Petit à petit, les bombardements alliés s'intensifient, ruinant les rêves industriels des Cominois d'avant 1914. Il faudra des années et une bonne dose d'opiniâtreté pour que la ville renaisse de ses cendres. Cette reconstruction mènera pourtant à celle qu'on appellera la capitale mondiale du ruban utilitaire

En effet, vers 1920, plusieurs métiers allemands reçus en dommage de guerre permettent la réorganisation du tissage du ruban. Ils servent de modèles pour les premiers métiers construits par la firme Lécluse. Mais un autre constructeur cominois redouble d'ingéniosité. La maison Masson & Fils produit du matériel de rubanerie et des métiers à tisser pour toute la région. 

De nouvelles industries, dotées de métiers plus performants, permettent d'établir de nouvelles bases qui permettront de pérenniser un savoir-faire toujours d’actualité. Plusieurs industries textiles de la région se sont perfectionnées dans de l'utilitaire haut de gamme et les rubans de luxe. 

MUSEE DE LA RUBANERIE

Contact

Adresse

Rue des Arts 3 7780 Comines Belgique

Horaires

Ouvert
Je 08:30 - 12:00 | 13:30 - 16:30
Ve 08:30 - 12:00 | 13:30 - 16:30
Sa 15:00 - 16:30 (Seulement du 01/05 au 31/10)
Di 10:30 - 12:00 (Seulement du 01/05 au 31/10 - ouvert tous les premiers dimanches du mois)
Lu Fermé (Sur réservation)
Ma 08:30 - 12:00 | 13:30 - 16:30
Me 08:30 - 12:00 | 13:30 - 16:30

Inscription à la Newsletter

Cette fonctionnalité nécessite l'acceptation des cookies.
Modifier vos préférences en matière de cookies.