Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Festival "J'veux du Soleil" / Les artistes

Les artistes

Omar Souleyman ( Dabka Electro)

 

To Syria With Love est le troisième album enregistré en studio de l’artiste Omar Souleyman. Souleyman y partage une ode personnelle à son pays natal avec emphase tout en se connectant émotionnellement à ses concitoyens. Non sans chagrin. « It’s been six years i’ve been away ( from Syria), and I’m tyired of looking for home and asking about my loved ones. My soul is wounded and it’s like having dust in my eyes », chante –t-il sur cet album, « We are in exile, and our nights are long. Our Homeland is our only comfort. Life caused us so much pain – our wounds are too many and every wound calls out, ‘We miss Al-Jazira ‘ ». Cet artiste hors du commun a commencé sa carrière en tant que chanteur de mariage et a ensuite travaillé, entre autre avec Bjork et Four tet !

Sous les arrangements électroniques d’Hasan Alo, le nouvel opus de Mr Souleyman a été co écrit avec un de ses collaborateurs de longue date : Shawah Al Ahmad.

MTV, Music Television décrit bien ce qui nous attend lors de son concert :

« The default position of anyone at an Omar souleyman performance is , simply, up : palms up, arms up, face up, chest up, and mood, by extsenion, all the way up ».

 

 

Voilaaa (Funk Afro Disco)

 

En deux albums vinyles, le collectif Voilaaa est sans doute devenu la meilleure aventure de danse, de funk et d’africanité du moment. Ses meilleurs tubes passent et repassent sur les playlists pourtant sélectives de Radio Nova. Voilaaa, c’est un bonne aventure de danse, de funk, d’africanité et d’été. Il adopte les contours du sound system et a été entièrement théorisé par Bruno Hovart, musicien et producteur français de 41 ans en direct de son home studio lyonnais. Il sera donc question de recréer la disco Africaine non sans l’avoir scrupuleusement décortiquée en tournant et retournant les sillons de quelques vinyles rares. Il faut bien ça pour redonner une patine contemporaine à cette musique sans la dénaturer, ni la prendre de haut.

Résultat : les grincements, les cuivres et l’esprit originel du funk. Mais si Voilaaa a tout du travail de maniaque du son, c’est aussi une prise de position politique.

 

 

Ozferti ( Ethiohop, Nubian Bass, Afrogrime)

 

Dans son monde, l’esprit rencontre la machine et les circuits électroniques. Il vous fera voyager avec son style world fusion, afro bass et hip hop electro pour terminer votre soirée dans un autre univers.

 

 

Borokov (Balkan, Klezmer, Gipsy)

 

Borokov, c’est une fanfare balkan de dingue qui viendra se mêler à la foule du festival pour nous partager leurs musiques klezrmer énergique. Il vont se donner à fond et balancer une grosse dose d’ambiance à l’ancienne en début de soirée !

 

Alek et les japonaises (Electropical, Pop)

 

Depuis 2008, ce duo d’electropical pop-belgo-japonais, rien que ça, se produit en toute autodérision en japonais, français, espagnol ou encore néerlandais avec leur musique qui ne répond à aucune norme. Ils vont tout donner au festival pour le plaisir de vos oreilles !

 

 

Les rappeurs en carton (Hip-pop N’Drum)

 

Ce trio d’amis lillois, c’est une bande d’allumés qui font du rap hip hop’n’drum sans se prendre la tête, avec plein d’énergie pour donnerun mood positif à toutes les personnes présentes au festival !

 

 

Rachid selecta et Junior mc (Reggae Ragga Dancehall)

 

Rachid (membre de la Jahwed family) et Junior ont décidé de collaborer afin de mettre une bonne ambiance à base d'une bonne sélection Reggae Ragga Dancehall !

 

 

Max’1 Rootsmaker ( Roots Reggae)

 

Max utilise la musique reggae pour mieux expliquer et combattre les injustices qui traversent la société grâce a la force de sa voix, de ses percussions et son atmosphère acoustique qui t’invitent à la réflexion

 

 

Natty Jean (Reggae)

 

D’origine sénégalaise et membre du groupe DANAKIL écouté par des milliers de personnes, Natty Jean viendra faire son show avec son reggae et ses rythmes chaloupés qui mélangent le rap avec des influences africaines.