Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Office du Tourisme
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office du Tourisme / Découvrir la Ville / Petit patrimoine / Monuments, stèles et autres éléments du petit patrimoine....

Monuments, stèles et autres éléments du petit patrimoine....

Monument commémoratif de la bataille du Canal


Ce mémorial est issu de l’imbrication de deux monuments préexistants : une stèle initialement située place Sainte-Anne et un mémorial déjà érigé sur l’esplanade du canal Comines-Ypres. La structure en béton est l’œuvre de l’artiste cominois Roger Coppe. Sa forme en tenailles évoque la résistance britannique face à la menace allemande d’encerclement.

Le 25 mai 1940, le général Gort, commandant du Corps Expéditionnaire britannique, ordonne à deux divisions de se positionner sur le canal Ypres-Comines. Celles-ci doivent impérativement freiner l’avance allemande qui menace le rembarquement des troupes anglaises à Dunkerque. Les combats se déroulent du 26 au 28 mai et coûteront la vie à des centaines de soldats et une trentaine de civils. La vaillante résistance anglaise le long du canal permettra aux forces alliées de se replier sur Dunkerque. Elle est l’une des clés de la réussite de l’opération Dynamo.

Chaussée de Warneton, esplanade du canal, 7780 Comines

 

Plaque commémorative Winston Churchill                                                                      

Place de la Rabecque, 7782 Ploegsteert

Plus d'infos...

 

Canon allemand                                                                                     

Place de l'Abbaye, 7784 Warneton

  Plus d'infos...

 

Plaque de la rafle de juillet 1944


Le 21 juillet 1944, six personnes reçoivent un courrier qui les invite à jouer un rôle important dans les affaires de leur commune et y organiser la résistance au moment propice. Leurs instructions seront fournies lors d’une réunion discrète au café « Au fond de l’eau », le 23 juillet à 10h précises.

Trois hommes et le cousin de l’un d’eux se rendent au rendez-vous. C’est un piège. La Geheime Feld polizei et des SS belges les guettent et capturent les quatre hommes et le tenancier du café.

Ils seront déportés à Buchenwald où trois d’entre eux supporteront dix mois de détention. Lucien Dupont y meurt en janvier 1945. Le tenancier du café sera transféré à Dora. Georges et Louis Walle reviendront en mai 1945 mais Louis décédera peu de temps plus tard. Cyril Lehouck rejoindra les siens en août 1945.

Rue de Messines, 50, 7782 Ploegsteert

 

Stèle Paul Rose



La stèle est apposée au pignon de l’Institut Saint-Henri (école professionnelle).

Elle rappelle l’arrestation d’un instituteur résistant, Paul Rose, en novembre 1943. Celui-ci est déporté au camp de Gross-Rosen et transféré au camp de Dora où il meurt en février 1945.

Une cérémonie officielle lui rend un hommage annuel le 1er novembre.

 

Rue de l’église, 7783 Le Bizet

 

Stèle Joffrey Ribout


Le 5 mai 1942, l’avion de Joffre Roland Ribout*, aviateur canadien du 122e Squadron Bombay, est abattu par une escadrille de Focke-Wulf allemands aux abords du ruisseau, la Warnave.

La stèle commémorative érigée en hommage est une maquette en bois du fuselage partiel d’un Spitfire. Elle est inaugurée le 4 mai 2007 toutefois son entretien s’avère assez contraignant. Une nouvelle stèle la remplace depuis mai 2014.

* Joffre Roland Ribout est enterré au cimetière anglais Ypres town cemetery extension

Rue Sainte-Marie, 7783 Le Bizet

 

Stèle de la Libération


Cette stèle remémore la libération d’Armentières et de Ploegsteert le 6 septembre 1944.

Elle se dresse à la frontière franco-belge au Bizet, entre les deux anciennes douanes et au-dessus de la voûte du ruisseau de la Rabecque.

 

Frontière, chemin des Rabecques, 7783 Le Bizet

 

Bornes Frontières de l'Empire et de la Royauté


Ces bornes en pierre, gravées d’un côté des trois fleurs de lis, armes des rois de France, et de l’autre de l’aigle bicéphale de la couronne impériale d’Autriche, jalonnaient la frontière.

Des trois bornes frontière implantées dans la région, une seule est encore en place, au coin du chemin de l’Oosthove (France) et du Chemin Mitoyen.

Chemin Mitoyen, 7783 Le Bizet

 

Borne des Trois-Évêchés


Découverte et exhumée lors de travaux de voirie en 1953, cette pierre est aujourd’hui scellée dans le trottoir. Elle a marqué fort probablement la limite des diocèses d’Arras, de Tournai et de Thérouanne (ce diocèse fut supprimé par Charles-Quint en 1553 et remplacé peu après par les diocèses de Boulogne, Saint-Omer et Ypres).

Angle de la rue du Touquet, Rangée Dumez, 7783 Le Bizet

 

Stèle Sciascia                 

Chaussée de Lille, à proximité du RAVeL, 7784 Warneton

 Plus d'infos...

 

Stèle Andrew

Chaussée de Lille, 7784 Warneton

Plus d'infos...

 

Monument Christmas Truce de l’UEFA

Chemin du Mont de la Hutte, 7784 Warneton

Plus d'infos...

 

Khaki Chum’s cross

Chemin du Mont de la Hutte, 7784 Warneton

Plus d'infos...

 

Plaque commémorative Bruce Bairnsfather

Chemin du Mont de la Hutte, 7784 Warneton

Plus d'infos...

 

Monument du « Mountche »


Le « Mountche » est le personnage emblématique de Warneton. L’œuvre du sculpteur Bernard Verhaeghe évoque la générosité des moines de l’abbaye de Warneton qui fut démantelée après la Révolution française.

Le personnage principal représente un moine qui se penche vers un enfant auquel il tend une orange. L’enfant porte la cape du Mountche. Le symbolisme de ce don résume l’histoire d’une ville et un aspect culturel local.

Chaque premier samedi de décembre, un cortège folklorique parcourt les rues de la ville : saint Nicolas, entouré d’enfants habillés en moines, les petits Mountches, rappelle ce geste de générosité en distribuant plusieurs milliers d'oranges.

Place de l’Abbaye, 7784 Warneton

 

Les pompes à Warneton


Avant la distribution de l'eau courante à la fin des années 1960, trois pompes publiques desservaient en eau les habitants de la ville. Elles sont toujours visibles : rue de Lille, rue des 7 Pies et rue des Hauts-Jardins.

Lors de la promotion du petit patrimoine et les subventions obtenues en 1990, ces pompes sont mises en valeur par des bas-reliefs réalisés par le sculpteur Bernard Verhaeghe. Ils représentent le Mountche et constituent des répliques de la sculpture de l’artiste située Place de l’Abbaye.

Une autre pompe se situe à proximité du Chemin du Mont de la Hutte.

Rue de Lille, rue des 7 Pies, rue des Hauts-Jardins, Chemin de la Fontaine, 7784 Warneton

 

Monuments aux morts à Comines-Warneton


Toutes les anciennes communes de l’entité ont érigé leur monument aux morts rendant ainsi hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre 14-18 auxquelles se sont ajoutées celles de 40-45.

Ils furent principalement érigés entre 1925 et 1930 grâce à la générosité de la population, à proximité immédiate des églises de l’entité.