Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Circuits historiques

Comines au fil des rues : de Saint-Chrysole à Saint-Chrysole


Découvrez les multiples facettes de l’histoire de deux cités, l’une belge, l’autre française, situées de part et d’autre de la Lys mitoyenne.  De Saint-Chrysole* à Saint-Chrysole, c’est suivre un itinéraire où le passé historique, la diversité architecturale, la richesse des traditions et l’attrait paysager s’inscrivent au fil des rues : monuments classés (beffroi), savoir-faire rubanier, folklore et légendes (fête des Marmousets, fête des Louches), abords paisibles de la Lys...

* Saint Chrysole fonde une communauté chrétienne à Comines au IIIe siècle. Les églises de Comines France et Comines Belgique lui sont dédiées.

 

Warneton au fil du temps : seigneurie… châtellenie… ville…




Warneton révèle son riche passé au détour de ses rues, de ses places : rue de la Châtellenie, Place de l’Abbaye, rempart Volbrecht...

Pôle de passage et de transit en bordure de la Lys, la ville s’enorgueillit d’une relative importance au Moyen Age. À plusieurs reprises, rivalités économiques, conflits territoriaux et destructions l’appauvriront. De plus, Warneton est dévastée lors de la première guerre mondiale. Mais là aussi, les habitants, surnommés les Mountches (petits moines) reconstruiront fièrement leur cité.

Ce parcours de deux heures environ vous surprendra... Vous apprécierez son intérêt culturel indéniable.

 

Ploegsteert au fil de la mémoire, histoires d’enseignes…




Découvrez quelques tranches d’histoire à la recherche d’enseignes aux figurations diverses.

Certaines rappellent l’existence d’un estaminet, qui fut peut-être un lieu de détente à l’arrière du front en 1914-18. D’autres enseignes prennent des allures de bas-relief telle la plaque commémorant le séjour de Winston Churchill à Ploegsteert en 1916.

Laissez-vous surprendre par d’autres inscriptions émouvantes, celles de milliers de noms gravés sur les parois du Mémorial de Ploegsteert et sur les stèles des cimetières britanniques.

 

Comines à l'heure allemande

Ce parcours transfrontalier de deux heures vous mènera de la Place Sainte-Anne « Pionier Haustpark » de Comines Belgique à la Grand Place « Kaiser Platz » de Comines France.

Durant la première guerre mondiale, les deux Comines subissent la longue occupation allemande et les bombardements britanniques. Seuls quelques blockhaus témoignent encore de la ligne de défense allemande.

Une plaquette descriptive avec plan permet de découvrir, au fil des rues, le diktat imposé par l’occupant (réquisitions, rationnement…), la détresse de la population contrainte à l’exode massif de mai 1917 et la reconstruction des deux localités à l’issue des hostilités.

La visite du musée de la rubanerie ou du musée « Blockhaus Pionier 14-18 » de Comines Belgique ou encore celle de la surprenante église St-Chrysole de Comines France peuvent parfaire cette balade mémorielle.