Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / A la une / Meilleurs voeux de la part de votre Administration communale
Actions sur le document
Meilleurs voeux de la part de votre Administration communale

Meilleurs voeux de la part de votre Administration communale

Madame, Monsieur
Chère concitoyenne, cher concitoyen,
Chère amie, Cher ami,

En ce début de mois de janvier, je vous présente tous mes voeux de bonheur, de santé et de prospérité pour cette nouvelle année qui commence. Après quelques jours de fêtes célébrées en famille ou entre amis, chacun reprend ses activités quotidiennes en se penchant toutefois sur le bilan
de l’année écoulée. Du côté de l’Administration communale de Comines- Warneton, un état des lieux du travail réalisé au cours des douze derniers mois est également présenté. J’y accorde une attention particulière puisque c’est l’occasion de permettre à l’ensemble des citoyens de se rendre compte des efforts fournis par le personnel administratif et technique. Ils s’investissent au quotidien pour le bien-être de notre Ville. Ce bilan permet une mise au point quant aux projets en cours et à venir, et d’identifier les tâches à prendre en charge, en fonction des attributions et compétences de chacun. Cet arrêt sur image nécessaire peut aussi permettre de débloquer et/ou de booster l’avancement de certains dossiers. En communiquant de manière active, une coordination efficace peut se mettre en place pour répondre à la complexité que représente un service public.
D’un point de vue global, les dossiers sont nombreux à traiter. Des travaux publics, à l’amélioration de la qualité des services rendus à la population; de l’organisation d’activités à caractère festif et/ou socio-culturel à la gestion efficace
des deniers publics, sans oublier les affaires courantes.
Chaque dossier nécessite l’intervention de multiples services. Un plan d’actions communal ne s’établit donc pas uniquement sur une année, et doit être réfléchi en tenant compte des effets à court, moyen et long terme. Ce plan est
évolutif, et sans cesse remanié en fonction des obligations gouvernementales et/ou des opportunités.
Certains dossiers s’étendent parfois sur plusieurs années… de la naissance d’une idée à sa concrétisation. Nous travaillons donc bien souvent sur des programmes pluriannuels. Voilà pourquoi il faut être capable aussi de s’armer de patience.
 

Du côté des Travaux…

En 2017, le Service technique a répondu comme chaque année à de nombreuses demandes d’interventions ponctuelles sur le domaine public, qu’il s’agisse de réfection de trottoirs, de curage de fossés, d’entretien de la voirie et des espaces
verts. Ces demandes s’ajoutent aux travaux d’entretien quotidiens que nos équipes assurent courageusement, quelle que soit la météo. Des chantiers plus importants sont également pris en charge par les équipes techniques de notre administration, évitant ainsi de solliciter de manière trop importante les entreprises privées, et permettant de réaliser une économie d’échelle.
C’est ainsi que de nombreux trottoirs ont pu être réfectionnés cette année (Rue du Touquet, Rue Beau Site, Rue Croix de Feu, Rue de Lille, Résidence La Douve, Avenue Jean Despautère, Rue Paul Rose, Rue de la Lys, Rue de France).
Dans les mois à venir, les agents poursuivront les travaux de rénovation des trottoirs selon le planning déjà établi (Rue de la Chapelle Rompue - en partie - , Rue du Touquet - en partie - , Rue Churchill, Rue Delpierre, Chaussée de Lille, Rue
d’Houthem - en partie -, Rue Beauchamp, Rue de Ten-Brielen - en partie - , Rue Courte, Rue des Déportés, Rue du Couvent, Rue des Hêtres, Rue des Ormes, Rue des Frênes, Clos des Peupliers, Rue de l’Ancienne Place).

Les différents corps de métier du Service technique interviennent également pour l’ensemble des infrastructures communales, qu’il s’agisse d’entretien, de rénovation ou de construction. Ce sont des lieux qui profitent à la collectivité :
espaces de détentes, salles des sports, écoles, aires de convivialité, plaines de jeux, bâtiments administratifs, etc.
Depuis 2016, notre administration s’efforce aussi d’acquérir un outillage à la pointe, adéquat aux interventions sur le territoire très étendu que couvre notre commune. Nous avions mis un point d’orgue à renouveler certaines machines
et à faire appel aux nouvelles technologies permettant de faciliter les interventions (gain de temps). En février, le dépôt communal a été la cible d’un incendie criminel, réduisant largement notre capacité d’intervention. Cet acte de vandalisme inutile et injustifiable n’est pas resté sans conséquence, amenant de nombreux problèmes complémentaires à résoudre dans l’attente des réparations et rachats des engins, et mettant un frein dans la progression de certains travaux d’entretien.
Le Service technique a malgré tout pu donner suite à de nombreuses demandes. Chaque année, plus de 1.000 interventions sont sollicitées auprès de l’Administration ! C’est un travail conséquent qui nécessite une organisation et
une planification rigoureuse pour éviter incidents ou manquements…
Rappelons aussi que les équipes techniques assurent une mise en place efficace pour faire de toutes nos festivités locales un vrai succès, qu’il s’agisse des traditionnelles ducasses ou de manifestations à caractère exceptionnel qui font
vivre notre commune (en 2017, Commémorations de la Bataille des Mines, Beau Vélo de Ravel, Raid des Canaux de la Lys, course cycliste Gent-Wevelgem, Journée sans voiture, etc.). Ils participent pleinement à la vie associative de Comines-Warneton !
Enfin, cette année je remercie les agents du Service technique pour l’attention particulière accordée à l’embellissement de notre cadre de vie. Il en va de la propreté (nos Gluttons et leurs conducteurs qui sillonnent les rues) à la décoration
(nos horticulteurs en herbe), en passant par l’entretien des espaces verts, des abords de nos routes, etc. Nous les observons chaque jour travailler pour maintenir un cadre de vie de qualité.
Ce travail a été récemment récompensé à l’occasion de notre participation au concours « Wallonie en Fleurs » lancé par le Ministre René COLLIN. La Ville de Comines-Warneton a obtenu le label « 2 fleurs » et figure parmi les meilleurs résultats. De quoi redonner de l’énergie pour atteindre le niveau supérieur l’an prochain. Ce concours était aussi l’occasion de recevoir un regard extérieur sur notre commune, confirmant le bon travail mené.

En 2018, nous poursuivrons notre veille sur la propreté des espaces publics. La nouvelle balayeuse fera enfin son entrée en début d’année ! Après le lancement de la procédure de marché public pour son acquisition par le Secrétariat communal et quelques démonstrations pour s’assurer de faire le bon choix, les rues de notre entité pourront bénéficier d’un passage régulier, évitant certains désagréments marqués par son absence. Le Service technique collabore aussi étroitement avec la Zone de Police locale. Cette dernière veille à la sécurité de l’ensemble des citoyens et est souvent amenée à solliciter une intervention, afin d’éviter certains accidents de circulation par exemple. A un autre niveau, nos équipes travaillent aussi en synergie avec le Service des Agents Constatateurs et les Gardiens de la Paix.
Les travaux programmés par l’Administration communale ne s’arrêtent pas là. Certains chantiers de très grande ampleur et/ou subventionnés sont pris en charge par des entrepreneurs.
C’est le cas des travaux prévus dans le Plan d’Investissement Communal pluriannuel qui permet de rénover progressivement le revêtement de nos routes. C’est un travail permanent et qui bénéficiera encore d’une attention particulière en 2018. Pour ces travaux, nous essayons toujours d’encourager les entreprises locales à soumettre leurs meilleures offres pour se voir ainsi attribuer certains marchés publics. D’autre part, de plus grands chantiers sont pris en charge par la Région, pour laquelle nos services techniques et administratifs assurent un suivi du bon déroulement des travaux.

En 2017, nous avons ainsi bénéficié de la rénovation de la Rue des Canons, de la Rue du Fort, de
la N365 (Chaussée d’Ypres), et d’une partie de la Rue du Touquet. En 2018, la Place de la Rabecque subira un lifting
complet, des aménagements pour réduire la vitesse sur des routes étroites renforceront le
sentiment de sécurité des riverains (Grand Rue, Chemin d’Halluin, etc.) et une attention particulière sera accordée à la problématique des inondations.D’ailleurs, l’Europe financera une série d’aménagements écologiques et d’aménagements
hydrauliques « lourds » qui seront notamment réalisés à différents endroits de notre commune pour réduire les inondations. Le projet LINBATYS (Comines-Warneton – Chef de file), mené en collaboration avec nos partenaires de Flandre et de France, a en effet été récemment retenu, sera mis en oeuvre dès 2018 et bénéficie (pour Comines-Warneton) d’un subventionnement à 90% pour un budget total de près de 1.300.000 €.
 

Du côté Administratif…

Les interventions sur le terrain nécessitent toujours au préalable des idées, une fiche-projet et son approbation, un phasage dans le temps, des estimations budgétaires, le montage d’un dossier pour une recherche de financement, la rédaction et la publication d’un cahier des charges; autant d’étapes administratives peu connues de la population et qui pourtant sollicitent une charge de travail considérable. Ce travail est mené tout au long de l’année par les agents du
Secrétariat communal qui au fil des années ont acquis une expérience non négligeable au bénéfice de notre Administration. Les services budget, finances et comptabilité prennent la relève en cours et fin de projet et assurent quant à eux le suivi et la vérification des paiements et facturations. D’autres services administratifs de première
ligne, se trouvent en contact direct avec la population et répondent au quotidien à toutes les demandes. Ils sont de manière permanente à votre disposition pour vous aider dans les démarches administratives de plus en plus laborieuses. A côté de cela, ces équipes s’investissent et s’entraident dans différents projets festifs ou de sensibilisation
qui dynamisent aussi la vie de notre commune tout au long de l’année. Le Service des Aînés propose chaque année des sorties culturelles enrichissantes qui remportent toujours un beau succès et permettent de créer du lien et de
lutter contre l’isolement ; le Service Etat-Civil a aussi relancé en 2017 la campagne du Télédon qui permet aux citoyens de prendre un engagement officiel pour le don d’organes si important.
 

Du côté Social …

En 2017, le Service Handicontact a poursuivi l’organisation de ses activités de sensibilisation et d’écoute pour les familles et les personnes souffrant d’un handicap ou encore de la maladie d’Alzheimer. A cela s’ajoute cette année, avec
la collaboration du Plan de Cohésion sociale et du Centre Culturel, une première édition du challenge « Handidanse », véritable rencontre amicale et festive autour de la danse. Cette année, le Service social a également collaboré avec le CPAS dans le cadre de la semaine des aidants proches et a assuré la sensibilisation aux plans Canicule et Grand Froid. Les nouvelles actions seront reconduites en 2018. Le Plan de Cohésion sociale assure aussi la mise en oeuvre de nombreux projets à orientation sociale et contribue largement aux activités organisées à destination de la jeunesse locale, tout comme le service extra-scolaire et les autres associations actives sur notre territoire. L’ensemble
de ces structures veille d’ailleurs à travailler en synergie. En 2017, le Plan de Cohésion sociale a chapeauté (ou collaboré) des projets et manifestations ayant remporté un vif succès : Animations sociales de quartier, Handiplaines,
journées d’animations MEGA – à l’issue d’une campagne de sensibilisation menée par la Zone de Police locale -, Lys-les-Bains, le traditionnel Marché de Noël, la Fête des Voisins, etc.

Le Service Extra-scolaire continue aussi de proposer une école des devoirs et un service de garde pour vos enfants en dehors des heures de cours ; un service indispensable qui permet aux parents de trouver un équilibre entre vie familiale
et vie professionnelle. Il est essentiel que les services sociaux de notre administration proposent aussi une aide aux
plus démunis. A côté d’un service d’écoute et d’orientation assuré par les différents agents, nous tentons de répondre à la demande toujours croissante de logement. Familles éclatées, perte d’emploi, désemparement, de nombreux
vices de la société actuelle peuvent entraîner certaines situations critiques où il est nécessaire d’intervenir urgemment. Face à ces circonstances, la Ville tente de maintenir une offre de logements de transit (bail de 3 mois) pour les plus démunis, dans l’attente de retrouver rapidement une situation plus stable, avec le soutien des différents services sociaux de notre entité.
La Ville de Comines-Warneton veille donc également, selon ses possibilités, à investir dans un parc de logements. Cet investissement nécessite d’être attentif à l’entretien et la bonne tenue de ceux-ci au fil des années et des nombreuses occupations. Notre Service Logement travaille aussi en étroite collaboration avec le Centre Public d’Action sociale et la société de logements LYSCO. Pour répondre aux nombreuses sollicitations, ce sont des échanges en permanence qui ont lieu pour assurer une bonne coordination dans la prise en charge d’une situation.

Au niveau social, le Centre Public d’Action Sociale joue quant à lui un rôle primordial. Indépendamment
du travail quotidien de l’Administration communale, il répond aux besoins les plus vitaux et aide chacun des bénéficiaires à (re)trouver une qualité de vie à laquelle chacun a droit. Le CPAS gère également 3 maisons de repos et
de soins. A Comines (Home Paul Demade), les travaux de construction et de rénovation se poursuivent tandis qu’à Ploegsteert (Home Sacré Coeur), le chantier vient récemment de s’installer. Deux projets d’envergure dont l’aboutissement permettra d’améliorer la qualité de vie des bénéficiaires, mais donnera aussi l’opportunité au personnel soignant de travailler dans un cadre plus approprié.
Le CPAS se montre aussi très dynamique et accorde beaucoup d’importance à l’inclusion sociale de tous. A travers des animations, des évènements, et des campagnes de sensibilisation, il démontre que le travail social auprès des bénéficiaires peut porter ses fruits. Il mène régulièrement des campagnes d’appel à la solidarité et rappelle à chacun l’importance de l’entraide. D’autres organismes actifs dans le domaine social aident aussi au mieux la population locale.

Dans le domaine de l’emploi par exemple, où la Régie des Quartiers, active depuis maintenant plus de 10 ans, permet aux candidats de participer à une formation pré-qualifiante dans différents domaines et de pouvoir ensuite prétendre
à un certain bagage pour leur recherche emploi.

 

Du côté de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement…

D’ailleurs, si l’on veut créer davantage d’emplois sur notre territoire, nous devons impérativement penser à offrir la possibilité aux entreprises de s’y implanter, et de permettre aux travailleurs de s’y installer.
D’abord, la zone d’activités des 4 Rois qui entrera progressivement en phase d’équipement. Le vaste bassin d’orage naturel créé dans le cadre de cet aménagement se distinguera par sa gestion par éco-pâturage, technique déjà mise en place sur un terrain à la rue du Touquet et qui le sera bientôt aussi sur l’extension du cimetière de Comines. Les aménagements prévus dans le cadre de ce nouveau zoning permettront de consolider le réseau de circulation douce périphérique à cette zone d’activités, tout en offrant un itinéraire sécurisé et arboré. A Bas-Warneton, le zoning s’étendra aussi et offrira de nouvelles opportunités.

Sur le secteur du Bizet, nous sommes également attentifs au déploiement économique. Une nouvelle
zone d’activités y sera aménagée, d’une part pour accueillir des entreprises et d’autre part des commerces, sur le contournement du Bizet. Ce contournement permettra au trafic de transit, de la France vers la RN58, de ne plus engorger le coeur du Bizet. Sur le plan de la mobilité écologique, les aménagements de cette zone vont renforcer aussi le réseau de déplacement doux, encourager la marche ou l’utilisation du vélo pour les déplacements courts, vers les écoles, et les entreprises pour les travailleurs. La gestion environnementale de cette zone économique va permettre de soutenir la biodiversité du ruisseau de la Rabecque qui longe le site.
Au niveau du développement rural, le projet du Parc du Bizet (parc public avec zone récréative, espace naturel et équipement d’initiation à la nature) est toujours en cours. Nous attendons le permis d’urbanisme et le cahier des charges
pour les travaux est prêt à être approuvé par le Conseil Communal. A côté de cela, un espace de convivialité sera aménagé à Houthem et la maison de village de Ten-Brielen sort de terre… Le nouveau Plan Communal de Développement Rural (PCDR) sera approuvé dans le courant du premier trimestre de l’année 2018.

Au niveau de l’Urbanisme, le nouveau Code de Développement Territorial publié en juin dernier amène quelques nouvelles dispositions et obligations. Les agents doivent donc redoubler d’attention et s’adapter aux nouvelles règlementations. La mise en oeuvre du PCA rue des Briqueteux au Bizet est actuellement en cours ; une réflexion a été menée sur les aménagements et équipements de voirie et sur la répartition des charges entre investisseurs sur la zone concernée. Ce nouveau quartier en voie de construction permettra d’offrir du logement social et du logement coopératif sous forme d’un Community Land Trust (faciliter l’accès à la propriété). C’est un projet expérimental et innovant mené par la société de logements LYSCO. 2 permis lui ont d’ailleurs été octroyés.
Le Service Urbanisme traite également de nombreux dossiers de particuliers. L’apparition de nouvelles constructions démontre aussi qu’il fait bon vivre à Comines-Warneton ! Enfin, la Lys fait aujourd’hui l’objet d’un projet d’adaptation à grand gabarit. Des travaux seront menés à la fois par les Voies Navigables Françaises et par le Service Public de Wallonie (Voies Hydrauliques). Cette mise à gabarit s’opèrera dans le centre de Comines entre les berges existantes
par l’approfondissement de la Lys, sans élargir le chenal. Les travaux devraient démarrer en ce début d’année avec notamment la démolition des maisons situées près du pont frontière de Comines, d’un ancien pilier du pont de chemin
de fer, et l’installation d’un ponton pour bateaux de plaisance.

D’autres projets urbanistiques retiennent aussi toute notre attention, tels que la révision du Plan Communal d’Aménagement au Kortekeer, la réhabilitation de certains sites, la prolongation du RAVeL jusqu’Armentières, etc. Ce sont des projets qui nécessitent parfois d’importantes réflexions afin de choisir les meilleures orientations. En matière d’Environnement, d’autres dossiers sont également en cours ou sont organisés chaque année. Comines-Warneton est partenaire du projet Interreg V « Tous éco-citoyens », relatif à la biodiversité, et participe à la mise en place d’actions veillant à maintenir ou à étendre la biodiversité locale. Chaque année aussi, la Ville de Comines-Warneton organise une grande distribution gratuite d’arbres ; celle-ci s’accompagne de l’opération « un enfant-un arbre » où chaque nouveau-né de l’entité reçoit un arbre qui, planté dans le jardin familial, grandira avec lui au fil des années. En 2017, Comines-Warneton a également adhéré au projet « Un arbre pour la Wallonie picarde » dont l’objectif vise à planter 350.000 arbres d’ici 2025 en Wallonie picarde (1 arbre/habitant). La Lys donne incontestablement une identité à notre territoire. A Warneton, une halte nautiquepour bateaux de plaisance sera aménagée sur le bras mort du cours d’eau (Lys mitoyenne). Il s’agit d’un projet financé dans le cadre du programme Interreg V « Cap sur la rivière d’Or » axé sur la valorisation du tourisme fluvial.
Enfin, de nombreux bâtiments communaux ont fait l’objet d’investissements UREBA visant à réduire leur consommation énergétique et/ou à améliorer leur performance énergétique. Du côté du Développement Economique et Commercial S’il fait bon de se ressourcer dans la nature de Comines-Warneton, nous encourageons également la population à consommer local. Les commerces à Comines-Warneton sont nombreux et diversifiés. Ils sont source d’emplois et dynamisent aussi notre Ville.
Le SIDEC (Syndicat d’Initiatives pour le Développement Economique et Commercial) demeure encore et toujours très actif avec ses nombreuses animations commerciales réparties sur toute l’année. Ces activités soutiennent et fédèrent les commerces. C’est une structure au service du commerce et qui redouble d’efforts pour faire de chaque activité un succès. Depuis quelques mois, le SIDEC se charge aussi de la gestion des deux panneaux LED qui offrent la possibilité aux commerçants de notre entité de diffuser leurs meilleures promotions. Complémentairement, et après avoir mis en
évidence les cellules commerciales à reprendre, et organisé en janvier 2017 la première édition du prix de l’entrepreneuriat, l’Agence de Développement Local – ADL de Comines-Warneton a travaillé à la mise en place de nouvelles primes à l’installation et/ou à la relocation qui seront effectives dès 2018. Ces initiatives font suite à l’édition d’un guide pratique et à la mise en place d’un site internet dédié aux commerces locaux. La Ville de Comines-Warneton montre avec détermination qu’elle soutient le développement commercial local.
Cette année aussi, une réflexion sera menée quant au développement d’une nouvelle signalétique commerciale, administrative et touristique plus harmonieuse et plus claire. Nous nous efforçons toujours de mettre en oeuvre des actions qui embellissent et rendent plus attrayant nos centres-villes.
 

Du côté de la Sécurité…

Côté sécurité, nous n’avons pas à rougir de notre Zone de Police, qui se montre toujours très active et met toujours un point d’orgue à communiquer auprès de tous les citoyens. Si nous nous sentons en sécurité sur notre territoire, c’est en
majeure partie grâce à leurs interventions. Pour le mieux vivre ensemble, elle partage ses actions entre prévention et répression. La Zone de Police locale est à l’initiative cette année de la Journée sans voiture organisée en septembre dernier. Une journée festive autour de la mobilité, pleinement réussie, qui marquera aussi un nouveau tournant pour notre commune en termes de mobilité, dont les grandes lignes pourront se dessiner à l’horizon 2018.
D’ailleurs, d’ici le printemps 2018, 24 panneaux photovoltaïques « zone 30 » seront placés aux abords des écoles de notre entité. Il s’agit d’un projet subventionné par le Ministre de la Mobilité. La fermeture de la caserne de Ploegsteert, regroupée avec celle de Warneton, laisse quant à elle un goût amer et de nombreuses questions pour les interventions locales du Service Incendie. Nous défendons systématiquement le maintien d’un service de qualité pour notre territoire,
bien à l’écart des autres communes intégrées elles aussi dans la Zone de Secours de Wallonie picarde (ZSWAPI). Malgré une dotation toujours plus élevée, les exigences de cette dernière rendent en effet plus difficiles les interventions sur Comines-Warneton. Heureusement, nous disposons d’un corps de Sapeurs-pompiers professionnels et bénévoles largement impliqué qui, guidé par leur Chef de poste, reste quotidiennement au service de la population.

Les Gardiens de la Paix et les Agents constatateurs assurent eux aussi une surveillance accrue contre les incivilités et circulent chaque jour sur l’entité pour veiller à notre sécurité. Ces incivilités peuvent, dans le pire des cas, conduire à une
amende administrative. 

Enfin, en termes de sécurité, nous accordons aussi notre attention à l’élaboration et l’amélioration continuelle du Plan d’Urgence et d’Intervention, déclenché en cas de catastrophe sur notre territoire. Ce plan est mis en oeuvre avec
la collaboration de nombreux services (Police, Pompiers, Services sociaux, Services techniques, etc.) et se montre souvent utile lors de la préparation de chaque manifestation à destination du grand public.
 

Du côté Culturel et Touristique…

La rénovation de la Maison des Jeunes et de la Culture (Centre Culturel) est en bonne voie. Les esquisses et le phasage des travaux ont été présentés et sont en cours d’approbation. Des travaux qui seront menés sans fermeture du bâtiment afin que les équipes du Centre Culturel puissent continuer à proposer un large programme d’activités dans l’ère du temps et pour tous les âges, comme chaque année. Le Centre de Lecture publique se montre tout aussi dynamique et innovant, avec ses cafés littéraires, ses soirées lecture pour les plus petits ou encore les blind tests musicaux. En 2017, le local de l’antenne du Bizet a été rafraîchi. Le tourisme local est quant à lui en pleine réflexion. Le bureau local de promotion touristique devrait emménager dans les mois à venir à proximité de l’Hôtel de Ville de Comines, une
place en centre-ville, plus en vue des visiteurs potentiels. Avec la collaboration du PCDR, les balades en calèche autour de Plugstreet seront réorganisées cet été. Le Musée de la Brasserie a trouvé un second souffle. De nouveaux exploitants s’investissent corps et âme pour redonner vie à la Brasserie de la Poste. Un lieu atypique, à l’écart du temps qui charme les visiteurs.
Autre bonne nouvelle pour le tourisme, dans le cadre de l’appel à projets « Tourisme pour tous », Comines-Warneton figure parmi les lauréats et bénéficiera d’une subvention. Un beau partenariat qui s’opèrera entre le Centre Public d’Action sociale, le Centre d’interprétation Plugstreet 14-18 et l’Office du Tourisme afin d’organiser des journées de visites accessibles à tous.
Du côté du tourisme de mémoire, l’année 2018 marquera le Centenaire de l’Armistice. Il s’agit d’une année phare pour notre territoire où différents évènements seront organisés en vue d’attirer les visiteurs.
En 2018, la Société d’Histoire de Comines-Warneton et la région sera temporairement hébergée sur le site de l’ancien Athénée à Warneton. Ce déménagement provisoire permettra de rénover entièrement l’Hôtel de Ville de Warneton afin de lui offrir de nouveaux espaces d’exposition et de stockage. Le Centre de documentation bénéficiera enfin de locaux adaptés pour mieux accueillir les nombreux visiteurs. N’oublions pas les activités du Musée de la Rubanerie, fleuron de Comines, qui ne manque pas d’imagination et d’investissement (programme annuel d’expositions et d’évènements divers) pour la préservation de notre patrimoine rubanier !
Enfin, l’inscription des sites funéraires de la Première Guerre mondiale au Patrimoine mondial de l’UNESCO constitue une importante reconnaissance pour le travail de mémoire mené par différentes associations locales depuis de nombreuses années. Il s’agit d’un dossier particulièrement important, et son verdict tombera en 2018. Les cimetières militaires britanniques de Ploegsteert et le Mémorial figurent sur la liste proposée ; leur reconnaissance offrira sans
doute de nouvelles perspectives touristiques sur lesquelles nous nous pencherons avec attention.

 

Du côté de la Jeunesse et du Sport…

A proximité de l’Hôtel de Ville de Warneton, la Salle des Sports de Warneton située Faubourg de Lille subit elle aussi un lifting complet. Fin des travaux prévue au dernier trimestre 2018… Nous n’oublions néanmoins pas les autres salles
qui reçoivent au fur et à mesure les entretiens nécessaires. Cette année, le Service des Sports AGISC a redoublé d’efforts pour nous offrir un programme intense d’activités physiques. 2017 était l’année des grandes premières à Comines-Warneton ! Entouré de nombreux partenaires, l’AGISC a ainsi accueilli le 1er passage de la course cycliste Gent-Wevelgem dans les Plugstreets, la 1ère édition du raid des canaux en Stand up Paddle, la 1ère étape du Beau Vélo de RAVeL et a organisé la 1ère course des Pères Noël. Un programme bien chargé qui le sera tout autant en 2018 ! La dynamique sportive, c’est celle aussi menée par l’ensemble des associations et clubs sportifs actifs sur l’entité et que nous soutenons tout au long de l’année. Ils mènent de nombreuses actions, en dehors des entraînements et compétitions, pour maintenir des clubs de très bonne renommée sur notre entité.
Côté jeunesse, la Maison des Jeunes Carpe Diem ne manque pas d’idées et de projets à réaliser avec la jeunesse cominoise qui souhaite s’impliquer dans des activités tantôt citoyennes, tantôt
récréatives.
Enfin, cette année, nos écoles communales ont bénéficié de quelques travaux de rénovation. Nous nous soucions aussi que nos établissements puissent dispenser un enseignement de qualité dans un environnement sain. D’autres travaux sont encore programmés en 2018 et 2019 (dans le cadre du Programme Prioritaire de Travaux).

 

D’autres services

De nombreux autres agents sont quotidiennement à votre service : Finances, Communication, réceptions diverses, Population, Accueil, etc. Ils contribuent eux aussi à l’amélioration de la qualité de notre cadre de vie.
Ce bref aperçu n’est qu’un très court résumé des activités ponctuelles et récurrentes de l’Administration communale de Comines-Warneton
 

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente et heureuse année 2018 !

A votre disposition,
Votre Bourgmestre f.f.,
Marie-Eve DESBUQUOIT

 

Voeux des politiques
Les élus du Conseil Communal et du CPAS vous souhaitent une bonne et heureuse année 2018.

Action
Gilbert Deleu, Bourgmestre empêché, Marie-Eve Desbuquoit, Bourgmestre
f.f., Freddy Baelen, Didier Vandeskelde, Francis Gaquière Échevins, José Ryckebosch, Vincent Bataille, Carine Heyte-Stamper, Stéphane Dejonghe, Jeannette Catteau, Marion Hof, Charlotte Gruson, Patrick Domicent, Chantal Van Ruymbeke, conseillers communaux
.
Frédéric Hallez, Président du CPAS, Christine Vantorre, Jean
Castrique, Roland Vandamme, Christine Milleville, Pierre-Emmanuel Vandevelde conseillers de l’Action Sociale.

PS Ecolo : Luc De Geest, Echevin, Philippe Mouton, Franck Efesotti,
Alain Debruyne, conseillers communaux. David Kyriakidis conseiller communal
indépendant.
David Werquin, Dorine Verhelst conseillers de l’Action Sociale

MR : Chantal Bertouille, Échevin, Didier Soete, Alice Leeuwerck, André Gobeyn,
Myriam Lippinois, Eric Devos, et Fabienne Coppin Conseillers communaux.
Arnaud Castelain, Patricia Godderis, Laurent Amato conseillers de l’Action Sociale.